Presse

Ils parlent de nous

25 novembre 2016

L’Expresso: article de Jean-Paul Delahaye

Pour un « PISA CHOC » enfin ! Pour lire l’article –> ici
3 mai 2016

communiqué de presse de l’ANARE : “Écoles marseillaises, comme un pied de nez à la doctrine de la mobilisation du droit commun !”

Face à l’émoi légitime qu’a provoqué l’état “dégradé” d’un nombre conséquent d’écoles marseillaises , la mobilisation de l’État en la personne de Mme Najat Vallaud- Belkacem a permis notamment le déblocage en urgence de 4 Millions d’euros sur les crédits du ministère de la Ville (Dotation Politique de la ville). Sur ces 4 millions d’euros de DPV, 3 millions serviront à cofinancer, à hauteur de 80%, les travaux de réhabilitation ou de construction de plusieurs groupes scolaires. Il est a noté que sur 444 écoles publiques que compte la ville, 114 écoles ont été identifiées comme “nécessitant des travaux de degrés d’importance différents”, dont 74 sont situées en […]
7 avril 2016

La presse s’interroge sur l’enquête de l’IPP…

La Gazette des Communes vient du publier un article s’interrogeant sur l’efficacité des Programmes de Réussite Educative. “Le programme de réussite éducative est-il vraiment inefficace ? Une étude quantitative démontre le peu d’impact du Programme de réussite éducative (PRE) sur les enfants bénéficiaires, au grand dam des acteurs de la réussite éducative, qui remettent en question la méthodologie de l’étude. Le Commissariat général à l’égalité des territoires tempère ces résultats mais invite à repenser le programme pour une meilleure adéquation aux difficultés des enfants.” … Pour lire la suite de l’article
21 mars 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Anaré répond aux conclusions de l’enquête de l’IPP sur l’évaluation des Programmes de Réussite Educative   Paris, le 18 mars 2016 “Étude IPP” : les PRE ne se reconnaissent pas dans une évaluation à charge, réductrice et impressionniste. L’ANARE (Association nationale des Acteurs de la Réussite Éducative) conteste l’évaluation des Programmes de Réussite Éducative[i] (Mars 2016), publiée par l’Institut des Politiques Publiques (IPP) sur plusieurs points: La confusion des différents objets de cette étude: résultats scolaires, parentalité, épanouissement des enfants. La méthodologie, et notamment la constitution des groupes témoins, ne garantit pas avec exactitude des situations comparées. La non-prise en compte de la spécificité de prise en charge des […]